Archives de catégorie : astrolac

astro lac 2018

Avec le Club NUITS MAGIQUES de ST Albin de Vaulserre
Samedi 21 juillet 2 018 de 14h à 24h à ROMAGNIEU
Pas de chance cet après-midi là où le beau temps habituel s’éclipsa…
Les astronomes, munis de leurs télescopes, guettèrent les nuages et purent observer notre Etoile le Soleil de temps en temps. Pas de taches solaires mais trois belles protubérances d’éjection de matière.

On put décomposer la lumière blanche aux couleurs de l’arc-en-ciel grâce à un prisme de verre. Ce qui fit la joie des enfants.
Pierre Bonhomme animait ses étonnantes maquettes du Système Solaire devant des curieux passionnés qui enfin comprenaient les mouvements si complexes des Corps Célestes.


Le soir, des gouttes de pluie firent craindre l’orage. On put quand même admirer la Lune gibbeuse entre deux nuages et les personnes furent étonnées de découvrir si nettement ses cratères.
A 22h on décida de ranger les instruments, le Public ayant abandonné la plage…
Le Ciel a parfois de l’humour car, dès que les astronomes partirent, les Planètes Vénus, Jupiter, Saturne et Mars, daignèrent se montrer comme des phares dans la nuit, bien alignées sur l’ écliptique, le chemin du Soleil !

Saturne bien visible!

astrolac 2017

Lac de Romagnieu                                                                                                   Samedi 19 Août 2017

Installation des matériels de l’après-midi

  • Sous les arbres, Pierre installe ses maquettes qu’il animera toute la journée superbement.
  • Jeannine et Daniel installent leur bibliothèque près de là et dominent la situation.
  • Bernadette attire les gens leur promettant de la « magie »…décomposition de la lumière solaire par un prisme de verre.
  • Auprès de l’eau, voici Etienne et son beau télescope, sur roulettes faites maison avec son siège, adaptable au visiteur.
  • Le gnomon, entièrement imaginé et fabriqué par Etienne est planté à proximité. De temps en temps, il marque le bout de l’ombre projetée par un bâtonnet fluo. Ces bâtonnets décriront la course journalière de l’ombre, prototype d’un cadran solaire…
  • Toujours dans l’herbe bien verte, le Dobson est mis en station Michel A et Lydia montrent un chapelet de taches. Quelle chance, voici des semaines que notre étoile ne dévoile rien.
  • Malheureusement, peu de protubérance visibles avec la lunette
  • Sous un parasol, Nicolas fait de la spectrographie avec des personnes intéressées. Ils ont même étudié avec leurs petits spectroscopes, les gaz d’un avion d’ailleurs trop près du Soleil.
  • Nous pouvons admirer quand nous le voulons 7 belles carpes rôdant gentiment autour de la grève. Elles attendent qu’on les nourrisse…mais nous les avons surtout photographiées !
  • A 21 h, la nuit arrivant, chacun se prépare pour la nuit.Pierre retourne à ses maquettes, Etienne à son télescope, Michel A ,Lydia et Nicolas s’activent pour installer le visuel assisté :tables avec ordinateur et projecteur, bancs pour le public portique à monter avec l’écran, lunette astronomique et caméra. Mais d’énormes projecteurs viennent d’être installées près de l’entrée de la base de plein air et, avec eux, impossible pour la lunette de débusquer le moindre objet céleste.Madame le Maire de Romagnieu, super sympathique, trouve enfin un technicien qui, avec la boite à outils de Michel ,et son aide efficace, réussit à éteindre les lumières intempestives.

    Jusqu’à minuit, Nicolas nous montre, sur l’écran, des ams globulaires, des nébuleuses colorées, des galaxies spirales, tous ces objets que d’habitude, nous ne voyons que sous forme de taches floues. On peut dire que NUITS MAGIQUES est un club moderne au top niveau ! Des familles de parisiens, en vacances dans le coin en étaient époustouflées !

    Etienne, le super chef du ciel a réussi à montrer à Mme le Maire l’amas ouvert E.T ,les diamants d’Albiréo, la rose de Caroline ,etc…bref , il nous en a mis plein la vue !

    Nous ne sommes donc pas passés inaperçus au Lac de Romagnieu ce samedi-là. Dommage qu’il ait plu le matin car nous n’avons pas eu une foule de visiteurs, une soixantaine l’après-midi et autant le soir.

astro-lac 2016

Lac d’Aiguebelette-le souget-09 juillet 2016

Cette année, on a décidé d’aller là où il y avait du monde c’est à dire au bord du lac.

Beaucoup de curieux se sont arrêtés. Ce jour là, il n’y avait qu’une petite tache solaire visible avec le Dobson mais Etienne a pu leur  montrer une superbe protubérance avec la lunette .

des visiteurs attentifs

Pierre décrivait les constellations avec la boule.

Nicolas a expliqué la décomposition de la lumière .

LE SOIR

observation du ciel nocturne sur le parking.